Aller au contenu principal
X

C'est juste une blague, n'est-ce pas ?

Chers internautes,

Cela fait maintenant quelques années que je travaille chez IELLO et je pensais connaître pas mal de choses de l’entreprise et de mes collègues. Comme je me trompais ! Alors que mon cerveau vacille et que ma santé mentale commence à se répandre en fines gouttelettes irisées sur le parquet de mon séjour, c’est à peine si je peux me remémorer les sinistres événements qui m’ont conduit jusqu’ici, en cette froide matinée Nancéienne, à sangloter nerveusement sur mon clavier.

Tout a commencé par une blague. Il est amusant, même si le mot est mal choisi, de constater à quel point les situations les plus dramatiques peuvent parfois être engendrées par une simple blague. C'est totalement le cas ici.

Nous étions le 1er avril 2020. Moralement atteints par le confinement, mais soucieux de faire sourire nos congénères ludistes, nous avions lancé une blague un peu potache.

« Hey ! Et si on disait qu’on va sortir une version Cthulhu du bon vieux Sticky Chaméléons ? »

J’avoue : c’est moi qui avais eu cette périlleuse idée. Au vu des périlleux événements récents, il va de soi que je ne mesurais absolument la portée de mes mots. Mais sur le moment, cela nous semblait à tous une idée aussi sympathique qu’innocente. Fous que nous étions.

Le 1er avril, les Réseaux Sociaux IELLO diffusèrent donc une courte séquence vidéo à visée humoristique, qui remplit son objectif. Certains habitués de nos pages ne manquèrent d'ailleurs pas de manifester leur enthousiasme.

Sticky Joke

Nous rentrâmes chez nous (enfin, nous y étions déjà techniquement) avec la satisfaction du devoir accompli : apporter un peu de sourire à nos internautes adorés. La vie était belle : nous pouvions avancer sur la sortie de The Crew, un jeu dont on nous disait du bien.

Les semaines, puis les mois passèrent. Nous fûmes déconfinés, nous passâmes un été très studieux et le travail « sérieux » reprit alors ses droits.

Des rumeurs internautiques, toutefois, revenaient parfois à nos oreilles. « Et si c’était un vrai jeu ? ». Comme nous étions à l’origine de la blague, nous jubilions, tout en préparant nos annonces de sorties pour des titres moins potaches, comme Le Dilemme du Roi. La vie était légère et sereine, tout allait bien à Heillecourt.

Sticky Joke

Oui, mais voilà.

Les rumeurs, au lieu de s’estomper comme ce devrait être naturellement le cas, eurent tendance à enfler. Et au service Communication nous commençâmes à nous poser des questions lorsque les collègues de l’Édition et du Pôle Graphiste emménagèrent dans leurs nouveaux locaux. Si l’inauguration fut festive, nous réalisâmes bien vite que nous étions de moins en moins les bienvenus dans leur nouvel espace comme si chacune de nos irruptions les dérangeait dans un travail important.

Sticky Joke

Un code fut bientôt nécessaire pour entrer dans les locaux, code régulièrement renouvelé, et de moins en mois communiqué. Les rideaux des fenêtres étaient systématiquement tirés. Et quand venait l’heure de regagner ses pénates après une longue semaine, les collègues du nouveau bâtiment restaient systématiquement plus tard que nous. Des témoins auraient vu une étrange fumée s’échapper parfois des fenêtres entr’ouvertes, et des chants gutturaux résonner aux heures les plus sombres de la nuit.

Nous ne prêtions évidemment aucune attention à ces racontars, quand soudain une info échappée d’Internet sema le trouble dans nos esprits.

Le site IELLO US mentionnait l’existence d’un jeu Sticky Cthulhu.

D’un VRAI jeu, je veux dire.

Sticky Joke

Notre premier réflexe fut de les appeler pour les prévenir que c’était une blague, mais ils évacuèrent cette possibilité. « Vos collègues de l’Édition nous ont dit que ‘c’était un vrai jeu ».

Sticky Cthulhu ? Un vrai jeu ? Impossible ! Nous menâmes l’enquête auprès des services et nous fûmes rassurés : le jeu était bien une blague : ni le service commercial, ni la direction, ni l’édition n’étaient au courant.

Après avoir convaincu IELLO USA que c’était une méprise, nous tombâmes à nouveau de nos chaises en découvrant le jeu listé sur les précommandes de boutiques en ligne. Toutes avec la même date de sortie : le 1er avril.

La blague de l’an dernier nous revenait donc au visage, mais comment expliquer aux boutiques que ce vrai-faux-jeu était un pur produit de notre imagination ? À moins que ce ne soit une vraie sortie, mais dont la réalisation, production et sortie soit totalement cachée ? Ce qui serait totalement impossible, avouons-le. Évidemment l’attitude de l’Édition devenait de plus en plus suspecte, mais il leur serait tout de même impossible de dissimuler quelque chose de cette ampleur.

Sticky Joke

On nous cachait pourtant des choses, c’est évident. Le jeu semblait apparaitre sur des médias de plus en plus nombreux, à commencer par notre propre calendrier de bonne année. Une fiche BGG avait même été créée ( !) puis supprimée ( !!) par un internaute. Que se passait-il ??? Une machine infernale semblait s’être emballée, sans que nous en ayons le moindre contrôle.

Sticky Joke

Les exemples fleurissaient sur la toile, toujours plus mystérieux.  Nos internautes, enthousiastes sur le jeu en 2020 semblaient soudain dubitatifs en 2021. Un tel revirement ne pouvait que signifier une tentative désespérée de Damage Control de la part des complocultistes, dont ils semblaient faire partie !!

Sticky Joke

Aujourd’hui la Communication est en crise. Nous pleurons beaucoup. Les boutiques nous appellent pour savoir si elles vont recevoir le jeu le 1er avril… et nous ne sommes plus sûrs de rien. Nous avons évidemment contacté Théo Rivière pour tirer cela au clair, mais cet échange nous plongea davantage encore dans le désarroi.

Nous l’avions en effet appelé pour avoir des infos sur ce point. Il nous avait dit qu’il avait effectivement des choses à nous révéler et qu’il nous rappelait le lendemain.

Nous attendîmes son appel, en vain. Quelques jours plus tard, il nous confia d’une voix blanche qu’il n’avait aucun souvenir de notre échange et qu’il ne savait rien de ce jeu. Mais un indice ne trompe pas : sa légendaire barbe avait été rasée. Comment cela était-il possible ???!!! Était-ce un message que nous ne parvenions pas à décoder ?

Sticky Joke

Dans la dernière vidéo du Vendredi, Florent de l’Édition semblait très anxieux à l’idée de parler à Laurène d’un « jeu spécial » prévu pour le 1er avril. On le voit même en arrière-plan tenter d’attirer l’attention sur une boîte de Sticky Cthulhu, qu’on le voit pourtant fabriquer de toutes pièces sur un plan précédent.

Sticky Joke

QU’EST-CE QUE TOUT CELA VEUT DIRE ????!!!

Nous sommes aujourd’hui le 31 mars. Demain, nous serons le 1er avril. Est-ce que Sticky Cthulhu est réel ou est-ce notre blague de l’an dernier qui revient se venger ? Et si le jeu est réel, de quoi est-il question ? Devons-nous en assurer la promotion ? Nous n’avons aucune réponse de la part de l’Édition, qui ne répond même plus lorsque l’on sonne à la porte. Leurs locaux ont-ils été construits sur un vieux Cimetière Indien ?  

Nous en sommes là. Angoissés. Perdus.

Sticky Joke

Jeudi nous irons en boutique, comme vous, pour découvrir la vérité. Est-ce qu’un jeu réel Sticky Cthulhu a réellement été développé à l’insu de notre plein gré, prenant le contrepied de notre blague de l'an dernier ? Est-ce que le monde ludique TOUT ENTIER serait au courant sauf nous ? Est-ce que nous perdons peu à peu l’esprit, manipulés par des forces occultes qui attendent le 1er avril pour se réveiller et déclencher l'apocalypse ?

Jeudi, nous irons en boutique, tremblants.
Vous viendrez avec nous ; n’est-ce pas ?

 

Olivier_by_IELLO

Publié le 30 mars 2021

Adventure Games : préparez-vous pour Monochrome Inc.

« Salutations. Je m’appelle Ovin et voici Monochrome Inc. Vous connaissez très probablement cette entreprise. Ces dernières années, elle a connu… Lire la suite

Sticky Cthulhu : l'attaque des tentacools !

Cthulhu dort. Voudrait dormir, en tout cas. Mais les stars de l’apocalypse, les grandes vedettes du chaos, sont toujours dérangées. Les fans, les monstres wannabees et les… Lire la suite

Iello sur Twitch

Let's twitch again ! Chaque semaine, nous sommes présents sur Twitch pour des Lives plein de bonne humeur ! Présentations de jeux, parties jouées et blabla ludique : notre fine… Lire la suite