Aller au contenu principal
X

Carnets d’un Mini Gamer – Candy Chaser

Alors que je poursuivais mon exploration de l’incroyable collection des Mini Games, j’entendis soudain un rire d’enfant, juste derrière moi. Je me retournai et me retrouvai face à un gamin haut comme trois pommes, qui gloussait nerveusement.

- Bonjour, avais-je hasardé.
- ‘lut
- Laisse-moi deviner… tu veux que je te dessine un mouton ?
- Un mout… ? Hein ? Non ! Moi c’que j’veux, c’est savoir si tu veux un bonbec’ !
- Un bonbec’ ?
- Yep ! Un bonbec’ ! Un bonbon quoi !
- Ils sont à quoi ?
- J’peux pas l’dire. Mais n’écoute pas les autres, c’est moi qui ai les meilleurs.
- Les autres ?

J’entendis alors de plusieurs gloussements venir de part et d’autre. J’étais dans les ennuis. 

Candy Chaser

Ça part en sucette !

Dans Candy Chaser, vous incarnez de jeunes dealers de bonbons, qui ont pour objectif de faire monter la valeur de leur marchandise, mais aussi d’éliminer la concurrence.

En effet, chaque joueur contrôle un type de friandise, mais c’est une information qui va rester secrète jusqu’au dénouement de la partie. Car pour faire la mainmise sur le marché du sucre coloré, il faut savoir se montrer malin, et surtout discret. Entraînez-vous à faire l’acteur impassible et vous gagnerez peut-être un Oscar (en sac).

Concrètement, le jeu se déroule en deux phases : Boursicotage et Cafardage.

Candy Chaser

J’ose le glucose !

La partie commence alors que chaque joueur reçoit secrètement une couleur de bonbon par le biais d’une carte objectif. Les bonbons sont placés sur un mini plateau de jeu qui permettra d’évaluer leur valeur finale.

Candy Chaser

À son tour, chaque joueur lance le dé et peut déplacer un bonbon de la valeur indiquée. Il peut ainsi faire avancer ou reculer son propre bonbon, mais aussi (et surtout) celui des autres. L’idée, c’est de ne jamais révéler quel est la nature de notre friandise et de semer le doute sur ce point, quitte à avantager ostensiblement les pions adverses.

Une fois qu’un bonbon a atteint la case de la plus haute valeur, on passe ensuite au cafardage. 

Candy Chaser

Restez Zan !

Dans cette phase, chaque joueur a la possibilité d’incriminer secrètement un autre joueur en désignant sa couleur de bonbon. S’il y parvient, il élimine le joueur visé. Mais s’il se trompe, c’est lui qui est éliminé. Cette phase est optionnelle pour chacun, mais elle permet de tenter d’éliminer la concurrence si votre bonbon n’est pas le mieux placé sur le plateau des valeurs. 

En effet, à la fin de la partie, c’est le joueur possédant le bonbon le mieux placé parmi les joueurs restants qui sera déclaré vainqueur.

Comment allez-vous vous y prendre pour identifier le propriétaire de chaque bonbon… et allez-vous prendre le risque de le cafarder ?

Candy Chaser

À jouer dans le car en barre ou dans le dragi bus !

Candy Chaser est un jeu très malin, rapide, à rejouabilité immédiate, qui peut être pratiqué absolument n’importe où. Il permet d’aborder le bluff et une petite prise de risques avec bonheur et malice, tant on s’amuse de nos identités de dealers de bonbecs. Avec ses identités secrètes et la nécessité de rouler ses adversaires dans le sucre la farine, on jubile intérieurement à chaque lancer de dé.

On y joue partout, tout le temps, souvent, entre grands et petits (c’est beau la vie !), aussi bien sur la pelouse du parc de Chantilly que sur un banc du Vieux-Port de Cassis.

« Tu sais c’qui te dit, l’cassis ? »

Bref un jeu plein de bonne humeur, qui permet de s’exercer au bluff dès 8 ans, pour des parties express d’une dizaine de minutes ! Comment résister ?

Mini Games

 

Publié le 22 juillet 2020

Detective : Dig Deeper

Printemps 1977. Un meurtre a lieu à Arlington, près de Boston. La victime ? Peter Colvin, un élu de la ville à la carrière prometteuse. Il a été retrouvé mort près de sa voiture sur… Lire la suite

Carnets d'un Mini Gamer : Ninja Taisen

La lame coupe.
Le parchemin enferme.
Le ninja avance.

J’étais en pleine composition de ce prodigieux haïku lorsque je fus… Lire la suite

King of Tokyo : vous avez reconnu... Cthulhu !

Depuis quelques jours, nous avons lancé un petit jeu sur notre page Facebook King of Tokyo. Comment !? Vous ne saviez pas que nous avions une page dédiée au KOT-Verse ? Eh bien… Lire la suite